Carrefour Belle-Epine (94)

" Tous droit au meilleur "… surtout pour les actionnaires

Brève
26/11/2022

Les clients sont mécontents. Aux caisses, il y a de moins en moins de salariés. La direction parle d'absences non prévues, mais elle organise le sous-effectif, en remplaçant les départ a minima. Se rajoutent à cela les incidents divers. Les scanettes (pour enregistrer les achats à mesure) sont souvent défaillantes, et quand les employés rescannent le panier, cela se bloque. Pour une innovation censée faire gagner du temps à tout le monde, c’est raté. Aux produits frais, le personnel note que les emballeuses de barquettes sont cassées, défectueuses ou enchaînent les incidents en série car il n’y a plus d’entretien préventif.

Les employés subissent donc de plus en plus souvent l’agressivité des clients. Si, entre les prix qui montent et le service qui se dégrade, il y a de quoi être en effet mécontent, pour sa part, le personnel considère qu'il n’a pas à subir les conséquences de la politique de la direction de Carrefour.

Allons, tout ne va pas mal pour tout le monde : le PDG Bompard a annoncé pour les années à venir 4 milliards d'économies de plus et peu d'investissements. Il veut donc continuer à gaver les actionnaires, au détriment des consommateurs et du personnel.

Les dernières brèves