Hôtel Hilton - Orly :  Soutien à la lutte des salariés

Communiqué
15/04/2017

Alors que l'hôtel Hilton situé sur l'aéroport d'Orly ferme fin 2017, la direction n'a proposé qu'un seul reclassement aux 106 travailleurs de l'hôtel, elle prévoit tout simplement de les licencier. De plus elle n'a proposé que des primes de licenciement dérisoires, de l'ordre de 300 euros par année d'ancienneté pour une grande partie des travailleurs.

Pourtant Hilton appartient au groupe Accor qui non seulement possède bien d'autres hôtels, y compris en région parisienne mais qui a réalisé 1,7 milliard d'euros de bénéfices en 2016 et qui verse chaque année plusieurs centaines de millions d'euros de dividendes à ses actionnaires. Ces licenciements sont scandaleux et cela montre, une fois de plus, que les grands groupes capitalistes sont les premiers fabricants de chômage et qu'il est urgent d'interdire les licenciements, à commencer par les entreprises qui font des bénéfices.

Les 16 et 17 mars une majorité des 106 travailleurs a arrêté le travail et a occupé l'hôtel pour protester contre ce mépris et réclamer une indemnité de départ de 45000 euros pour tous, somme que cette richissime multinationale a largement les moyens de payer. Je suis entièrement solidaire du combat et des revendications de ces travailleurs qui ne sont en rien responsables de la fermeture de l'hôtel et dont la direction aimerait se débarasser à peu de frais.