La Réunion

Port de Mayotte : les travailleurs inquiets

Brève
04/08/2018

Fin juillet, un porte-conteneurs n’a pas pu accoster au port de Longoni. Après plusieurs jours d’attente, il a levé l’ancre sans décharger. 600 conteneurs seraient concernés. Il y aurait notamment 43 conteneurs frigorifiques, dont 15 urgents avec des denrées périssables, 20 tonnes de médicaments et 13 conteneurs de farine.

À l’origine du conflit une querelle, qui dure depuis des années, entre Smart et MCG (délégataire du service public pour la gestion du port depuis 2013), deux opérateurs de la manutention, le conseil départemental, propriétaire du site, et des transporteurs comme la CMA-CGM.

Ce qui se trame en coulisses entre les élus et ces capitalistes avides tourne sans aucun doute autour de qui aura la main mise sur les juteux profits générés par ces installations publiques.

Dans la guerre qu’ils se livrent pour décrocher le gros lot, ces irresponsables mettent en danger la population sans aucun scrupule. En outre, l’incertitude et la division qu’ils tentent de susciter entre les travailleurs des deux entreprises est un poison mortel.

Les travailleurs doivent absolument en tirer la leçon : leurs seuls ennemis sont les patrons ! Travailleurs et population ont à défendre leurs droits, ensemble contre les dangers de l’anarchie capitaliste.