La Réunion :  Déclaration de Jean Yves Payet au soir du 26 mai

Communiqué
27/05/2019

Le RN a réussi à détourner à son profit l'écœurement provoqué dans les classes populaires par la politique des gouvernements qui se succèdent depuis des décennies.

Le RN, comme les autres partis de gouvernement, représente une politique pour la bourgeoisie mais avec des méthodes encore plus brutales et en charriant toutes les idées réactionnaires, rétrogrades, xénophobes et racistes. Avec, en plus, la menace que le renforcement, même simplement électoral, du RN encourage une mouvance anti-ouvrière qui ne se contenterait pas de voter mais qui serait prête à passer aux actes contre les travailleurs immigrés d'abord, contre les travailleurs tout court ensuite.

Lutte ouvrière à La Réunion a recueilli 2101voix 1,17 % (en 2014 1983 voix et 1,72%)

Les votes pour Lutte ouvrière expriment la conviction que les exploités, ceux qui n'ont ni capitaux ni rentes et n'ont que leur travail pour vivre, peuvent se constituer en une force politique opposée aux partis de la bourgeoisie. Ils représentent une minorité consciente que les combats à venir devront opposer clairement la force collective des travailleurs à la grande bourgeoisie et aux gouvernements à son service. C'est la première condition de leur efficacité.

Cette force ne pèsera réellement sur la vie politique que lorsque la classe ouvrière retrouvera sa combativité et ses moyens de lutte : les grèves, les manifestations, l'action collective.

Avec le vote Lutte ouvrière c’est le drapeau du courant révolutionnaire du mouvement ouvrier qui est levé.

Renforcer ce courant, lui donner la force d'intervenir dans la lutte de classe au quotidien, dans les entreprises, dans les quartiers populaires, est la tâche primordiale dans la période à venir. C'est la seule manière de s'opposer à la montée des forces réactionnaires qui menacent d'engloutir la société dans le chômage de masse et la pauvreté.

C'est, enfin, ce courant qui pourra faire émerger un parti véritablement communiste capable d'œuvrer à ce que la classe ouvrière enlève à la bourgeoisie capitaliste le pouvoir qu'elle exerce sur l'économie et sur la politique, pour créer une organisation sociale sans exploitation et sans oppression.

Pour les travailleurs, c'est la seule voie.

Jean Yves PAYET candidat sur la liste Lutte ouvrière contre la grand capital