La Réunion :  Municipales - Pour faire entendre la voix des travailleurs

Communiqué
20/12/2019

Lutte Ouvrière présentera une liste de travailleurs aux élections municipales de Saint-Benoît pour défendre les intérêts politiques de ceux qui se font exploiter au travail, de ceux qui sont privés d'emploi et des retraités.

Le grand patronat, son président Macron et son gouvernement ont accentué l'appauvrissement de tous les travailleurs, aussi bien ceux qui travaillent, ceux qui sont privés d'emploi, que ceux qui sont en retraite après une vie de labeur.

Les travailleurs licenciés vont subir une baisse importante de leurs allocations chômage aussi bien sur la durée que sur le montant mensuel. La perte moyenne est estimée à 200 euros par mois.

La réforme sur les retraites provoquera une baisse des allocations des retraités.

Cet argent pris sur les classes populaires va directement dans les caisses des grandes entreprises. C'est du vol !

Hollande avait gavé le patronat avec 100 milliards d'euros sous forme de crédit d'impôt. Le grand patronat a demandé à Macron de doubler cette somme sur la même période, soit 200 milliards qui vont être utilisés pour enrichir d'avantage les plus riches.

Tout cet argent aurait été bien plus utile pour améliorer le quotidien des classes populaires. Il aurait été bien plus utile pour équilibrer les budgets des communes, pour développer l’enseignement au profit des enfants des travailleurs qui font des études pour essayer de s'en sortir dans la vie, pour aider les personnes âgées et développer bien d'autres services utiles à la population.

Pour pouvoir contrer cette politique qui n'a pour seul but l’enrichissement des capitalistes, les travailleurs doivent se mobiliser, comme actuellement contre la réforme des retraites.

 

 

Jean Yves PAYET Porte parole de Lutte ouvrière et tête de liste aux municipales de Saint-Benoît