La Réunion :  À propos des violences policières le 8 mars à Paris

Communiqué
09/03/2020

Je dénonce la brutalité policière dont ont été victimes les femmes qui manifestaient à Paris ce dimanche 8 mars pour la journée internationale des droits de la Femme.

Les manifestantes ont été entourées, gazées et bousculées violemment par les forces de police. Certaines ont été traînées par les pieds dans les escaliers du métro par les CRS.

Plusieurs d'entre elles ont été emmenées au poste de police où elles ont fini la nuit.

Les agissements des policiers sont d’autant plus scandaleux que ces femmes manifestaient pacifiquement et étaient en train de se disperser.

Tel est le visage hideux du régime du général Macron et de ses sbires, fait de violences contre les travailleurs, contre les pauvres et aujourd'hui contre les femmes.

Ça suffit !

 

 

Jean Yves PAYET