Port-Jérôme-sur-Seine (près du Havre) Seine-Maritime

ARLANXEO : Les rois du pétrole rançonnent les travailleurs !

Brève
17/01/2024

Depuis le 4 janvier, les travailleurs de l’usine de fabrication de caoutchouc synthétique Arlanxeo de Port-Jérôme observent des arrêts de travail qui paralyse la production.

La direction de l’usine a le culot de mettre à profit les négociations annuelles obligatoires (NAO) non pas pour augmenter les salaires, dont c’est habituellement l’objet, mais au contraire pour les réduire ! En remettant en cause des avantages et certaines primes ou en révisant les règles d’attribution, Arlanxeo veut réduire la masse salariale, qui selon la direction, pèserait sur la rentabilité de l’entreprise et par là-même menacerait son existence.

On est habitué à ce genre de discours de la part du patronat, qui petit ou gros, trouve qu’il n’en a jamais assez et considère les salaires comme une charge toujours trop lourde pour les actionnaires. Mais là, le patron n’est pas n’importe qui !

Arlanxeo est une filiale à 100 % de Saudi Aramco, la société pétrolière d’État d’Arabie Saoudite, plus grosse société du secteur au monde, avec un bénéfice qui devrait atteindre les 170 milliards d’€ en 2022. Sa « petite » filiale Arlanxeo est un géant du caoutchouc synthétique avec une vingtaine d’usine dans 9 pays et un chiffre d’affaire qui se chiffre en milliards.

Pour les 189 employés de Port-Jérôme il est hors de question de céder à ce chantage odieux !

Les dernières brèves