Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime)

Kimberly-Clark : Rapacité et opacité !

Brève
03/11/2018

Le géant mondial texan des produits d’hygiène à base de papier transformé a annoncé au mois de janvier 2018 une vaste restructuration, comportant notamment la fermeture de 10 de ses 91 usines dans le monde. Son chiffre d’affaire de 15 milliards de dollars ne dégageant pas assez de bénéfices à leur goût, ses dirigeants envisagent de céder les activités du groupe en Europe.

Et c’est par la presse économique spécialisée que les travailleurs du site de Sotteville-lès-Rouen ont appris que Kimberly démarchait des fonds d’investissement pour se débarrasser pour un milliard de dollars de Kleenex et de leur usine qui fabrique ces mouchoirs.

Il aura fallu le blocage de l’usine pendant trois jours fin octobre pour que la direction daigne répondre… qu’il n’y aurait pas de réponse avant milieu novembre et un Comité central d’entreprise européen.

Lors de leurs trois jours de mobilisation, durant lesquels aucun camion n’a pu entrer ni sortir, les travailleurs ont montré qu’ils n’avaient pas l’intention de se laisser traiter comme des… Kleenex !