Dieppe (Seine-Maritime)

Morts pour les profits de Saipol et du groupe Avril

Brève
22/02/2019

Voici un an, l’usine Saipol, à Dieppe explosait tuant deux travailleurs. Ceux-ci, employés d’une entreprise sous-traitante effectuaient une opération de maintenance. L’usine Saipol produisait des huiles à partir de graines de colza, et dans une étape de la production de l’hexane, très inflammable est utilisé. C’est cet hexane qui s’est enflammé, déclenchant l’explosion meurtrière.

Un an après l’enquête est toujours en cours pour comprendre l’enchaînement des faits qui ont conduit à ce drame. Mais selon des éléments révélés par la CGT, c’est bel et bien la violation par Saipol des règles élémentaires de sécurité qui a envoyé ces travailleurs dans un extracteur débloquer un tapis roulant coincé par plusieurs tonnes de graines saturées d’hexane.

Les résultats de l’expertise demandée par le parquet du tribunal de Dieppe doivent être rendus en mars. Mais une chose est sûre, Saipol et le groupe Avril dont il dépend (huiles Lesieur, Puget, œufs Matines…) ne pourront pas s’exonérer de la responsabilité d’avoir envoyé deux hommes à la mort pour qu’une panne ne ralentisse pas la production d’huile !