Rouen (Seine-Maritime)

Une prison d'un autre âge.

Brève
25/01/2024

La semaine dernière deux avocates de Rouen ont déposé plainte, avec une douzaine de détenus de la maison d’arrêt, pour conditions dégradantes de détention.

Déjà en 2010, nous écrivions : « Des prisonniers entassés à trois dans une cellule de 10 m², obligés de faire leurs besoins devant leurs codétenus ; des matelas moisis, des murs et des plafonds qui s'écaillent, rongés par l'humidité, dans un bâtiment insalubre datant de 1864. Des cours de promenade et des douches si dangereuses que les détenus les évitent ; des suicides fréquents voire des meurtres : sommes-nous au dix-neuvième siècle ? ». C’était il y a plus de 13 ans, et rien n’a changé. La prison devait être fermée et déplacée mais depuis des années les projets ont été abandonnés et aucuns travaux n’ont été fait.

Les conditions de détention et de travail des employés de la prison sont visiblement le cadet des soucis des gouvernements successifs qui se contentent de faire de la démagogie sécuritaire et de tenter de faire disparaître les détenus de la vue de leurs électeurs.

Les dernières brèves