Mouvement contre la loi El Khomri : Ils ne nous feront pas taire ! :  Manifestons les 23 et 28 juin

Communiqué
21/06/2016

La manifestation du 14 juin à Paris et les dizaines de manifestations qui se sont tenues en région ont été une réussite.

Alors que les manifestations s’enchaînent depuis plus de trois mois et que certains manifestants comptent deux semaines ou un mois de grève, cette mobilisation témoigne, une fois de plus, de la profondeur de la contestation.

Réduire cette journée, comme l’a fait le gouvernement, à quelques centaines de casseurs, voire à un abruti qui s’en est pris aux baies vitrées de l’hôpital Necker, est une insulte à l’encontre de tous les manifestants.

Maintenant, il accuse la CGT d’être complice, responsable, voire à l’origine des violences commises par les casseurs. Et il menace d’interdire les manifestations. Ce n’est sûrement pas comme cela que le gouvernement fera taire les travailleurs !

La loi El Khomri a montré, s’il en était besoin, à quel point la politique du gouvernement est anti-ouvrière. Sa campagne haineuse montre combien un gouvernement prétendument socialiste peut mépriser les travailleurs.

L’interdiction de manifester n’est encore qu’une menace, mais c’est aussi une façon pour Valls de préparer les esprits à faire taire les travailleurs les plus combatifs en les réprimant et les bâillonnant. Loin d’impressionner les travailleurs qui se battent, ils ne peuvent que renforcer les manifestants dans leur détermination à se faire entendre. La contestation dépasse désormais l’enjeu de la loi El Khomri. Elle est devenue un combat pour la dignité de la classe ouvrière. Un combat pour affirmer la fierté d’une classe qui veut se faire respecter.

Deux journées de manifestations sont prévues pour le jeudi 23 et le mardi 28 juin. Il faut être présents nombreux pour faire ravaler leur morgue à tous ces serviteurs du patronat.

Mardi 28 juin 

Rouen : 10h30 Cours Clémenceau

Le Havre 10h30 CCI (rond point des docks)

Lillebonne 14h30 Théatre romain