Jeudi 9 juin et mardi 14 juin :  Pour le retrait de la loi travail, le combat continue

Communiqué
08/06/2016

Grève à la SNCF ; des raffineries qui continuent de tourner au ralenti ; grève des pilotes d’Air France prévue en fin de semaine ; des rassemblements et des manifestations… la contestation contre la loi El Khomri se poursuit avec l’objectif d’une grande manifestation nationale le 14 juin.

Les inondations et maintenant l’Euro de football, sont utilisés comme autant de prétextes pour faire taire les revendications des travailleurs. Après avoir été assimilés à des casseurs et même à des terroristes, les grévistes et les manifestants sont désormais traités d’« irresponsables », coupables de manquer de solidarité, de ternir l’image de la France et de mettre l’économie à terre…Tous les moyens sont bons pour dénigrer la mobilisation.

Hollande explique que « personne ne comprendrait » que les grèves se poursuivent, tandis que Valls qualifie celle des cheminots d’« incompréhensible ». Mais pour qui nous prennent-ils ?

Les travailleurs se battent depuis trois mois. Ils ont enchaîné les journées de grève et de manifestation pour gagner un bras de fer que le gouvernement leur a imposé. Tant que le gouvernement s’entêtera à faire reculer les droits des travailleurs, ces derniers se battront, et ils ont raison. 

Toutes ces grèves font partie d’un seul et même mouvement : celui de travailleurs qui veulent arrêter l’offensive patronale.

Jeudi 9 juin manifestation régionnale au Havre à 10h30 Franklin (Maison des syndicats, cours de la République).

Mardi 14 juin manifestation nationale à Paris à 13h place d'Italie, des cars sont prévus, inscrivez vous auprès des syndicats et dans les UL.