Paris Normandie :  Un candidat Lutte ouvrière dans la 6e circonscription de Seine-Maritime

Article de presse
16/05/2017

Éric Moisan, enseignant dieppois, et Michelle Petiteville, agent hospitalier retraitée, veulent continuer à défendre les exigences du monde de travail : c’est pourquoi ils se présentent, en tant que candidat et suppléante, sur la 6e circonscription pour les prochaines élections législatives.

Ils indiquent, dans un communiqué : « Les travailleurs devront imposer l’interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous, une augmentation générale des salaires de 300 € et un revenu minimum de 1 800 € net par mois, et leur contrôle sur les comptes des entreprises. Ils défendront ce programme de lutte comme l’a fait Nathalie Arthaud à l’élection présidentielle (...). Le monde du travail ne pourra compter que sur l’opposition qu’il fera naître par ses luttes. Faire entendre à nouveau les exigences du monde de travail aux élections législatives, montrer la persistance du courant qui les incarne, c’est le meilleur moyen de se préparer à les défendre dans les luttes de demain. Voter pour les candidats de Lutte ouvrière, c’est refuser d’être embrigadés derrière les partis politiques de la bourgeoisie, exprimer sa fierté d’appartenir au camp des travailleurs, affirmer ses intérêts contre ceux du grand patronat. Aucune élection ne permettra aux travailleurs de faire l’économie de la lutte collective. Mais affirmer collectivement les intérêts matériels et politiques du monde du travail aidera à mener ces luttes et à les gagner. Ce vote affirmera aussi la nécessité de reconstruire un parti qui incarne ces perspectives. »