CHU de Limoges

A bas la mascarade de la certification !

Brève
11/05/2022

Mobilisation au CHU avant le Covid !

La sacro-sainte "certification", obligatoire auprès de la Haute Autorité de Santé Publique a débuté le lundi 9 mai au CHU de Limoges.

Un certains nombre de médecins , à l'appel du collectif inter - hôpitaux et soutenus par la CGT, ont décidé de la boycotter. De 70 à l'origine, ils sont maintenant près d'une centaine à avoir rejoint le mouvement, dont beaucoup de chefs de services.

Les critères à remplir pour être certifiés n'ont rien à voir avec ce qui serait nécessaire pour de véritables soins de qualité, pire même, ils écartent tous les problèmes de manque d'effectif et de lits. Selon l'un des chefs de service du collectif : "Des experts indépendants viennent dans un hôpital et utilisent un manuel de certification. Ce manuel complexe, préparé par le cabinet de conseil Cap Gemini pour 180.000 euros, compte 131 critères. C’est fait pour ne pas voir les vrais problèmes de l’hôpital."

Et il ajoute : "La certification de l'hôpital c'est l'orchestre du Titanic qui continue à jouer alors que le bateau coule !"

Les dernières brèves