Isle (Haute Vienne)

Chez Mongin, une semaine de grève pour les salaires.

Brève
06/07/2022

Piquet de grève chez Mongin

Depuis mercredi 29 juin , 15 des 26 ouvriers de la production (sur 40 salariés) de l'entreprise Mongin (outils coupants pour l'industrie) située au Mas des Landes à Isle, étaient en grève  pour des augmentations de salaires. Soutenus par la CGT locale, lundi 4 juillet, ils avaient décidé de "bloquer" l'entrée aux véhicules obligeant cadres, non-grévistes etc... à rentrer à pied dans l'entreprise.

  Ce qui les a mis en colère c'est que les patrons, demandant des efforts supplémentaires, avaient fait de vagues promesses puis sont revenus en arrière car" l'entreprise serait dans la difficulté"....malgré un bon chiffre d'affaire. Quant aux bénéfices, c'est top secret et les travailleurs n'ont pas de chiffres... "La loi devrait obliger à le savoir" dit l'un d'entre eux.Les salaires oscillent de 1300 à l'embauche à 1700€ pour les plus anciens.

 Mardi 5 juillet,le patron acceptait de discuter et proposait 70€ d'augmentation nette par mois pour tous et une augmentation de la prise en charge des tickets restaurant. Loin bien-sûr de ce que réclamaient les grévistes : + 200€ pour tous et la garantie d'une augmentation annuelle d' au moins 2%.  D'ailleurs sur le piquet de grève, certains grévistes remarquaient, à juste titre, qu'il leur faudrait en réalité + 100€ pour le plein chaque semaine donc 400€ par mois , que 2% par an, c' est loin de suffire vu l'inflation et que les salaires devraient suivre l'augmentation des prix.

 Fiers de leur mouvement, dans cette entreprise qui n'avait -paraît-il- jamais connu de grève en 200 ans d'existence, les 15 grévistes ont finalement décidé de reprendre le travail, conscients que sans leurs 6 jours de grève , le patron n'aurait rien donné du tout !

Les dernières brèves