Limousin

Éducation : Y’en a marre d’aller dans le mur !

Brève
03/02/2024

Sur les grilles du rectorat, au départ de la manif

Ce jeudi 1 février, la journée de grève dans les écoles, collèges, lycées et lycées professionnels a été une réussite. Des cortèges ont rassemblé des centaines de manifestants à Limoges, à Tulle, Guéret... Il faut dire que les raisons d’être en colère s’accumulent.

Dans les écoles, de nombreuses fermetures de classes sont annoncées. C’est révoltant car ce sera la galère pour les parents et souvent encore un peu moins de service public dans les petites communes. Et toujours pas d’annonce de moyens suffisants pour qu’il y ait assez de remplaçants pour que les enfants ne soient pas des journées entières sans maîtres. Entre les groupes de niveaux dans les collèges qui vont mettre de côté les élèves les plus en difficulté sans leur donner de chance de progresser, l’impossibilité d’aller en seconde sans le brevet, et plus de stage en entreprises à la place des cours en lycée professionnel, pour les enseignants, la mise en place d’un tri social des élèves que cela signifie ne passe pas. À tout cela s’ajoute le ras le bol d’une nouvelle rentrée où tout se fait dans une précipitation et cacophonie telles que même les directions des établissements, les inspecteurs ne voient pas comment tout cela peut se mettre en place.

On comprend la crainte de voir ses conditions de travail grandement se dégrader, dans un contexte de mépris de la ministre et de salaires à la traîne. Mais si la colère enfle, en luttant ensemble pour de véritables moyens pour éduquer la jeunesse, il est possible d’obliger le ministère à revoir sa copie. Rendez-vous est donné mardi prochain pour une nouvelle journée de grève.

Les dernières brèves