Angoulême (Charente)

« Hôpital de Confolens en sous-France »

Brève
28/10/2020

C’est avec ce slogan-jeu de mot que les hospitaliers de Confolens (médecins, infirmières, personnels de restauration) ont manifesté le 17 octobre : le confinement et la crise ont fait perdre à l’hôpital une partie de ses ressources du fait de l’annulation de consultations externes. Cela génère un déficit important. Et donc une menace pour l’emploi, voire pour l’existence de l’hôpital. L’État dit avoir mis en place un mécanisme de garantie des recettes. Mais cela ne s’applique pas aux hôpitaux de proximité comme celui de Confolens ! Cela alors même que sept infirmières étaient parties en renfort à Paris au plus fort de la crise.

Qui dit que l’État ne fait pas assez face à la crise sanitaire ? C’est pire, il laisse les hôpitaux s’enfoncer.

Les dernières brèves