Gares de Saintes et Royan

La SNCF et l’État se moquent des handicapés

Brève
31/12/2018

On vient d’apprendre que les travaux qui devaient rendre accessibles aux fauteuils roulants en 2019 les gares de Saintes et Royan sont repoussés à 2023 ou 2024. À Saintes, il faut prendre des escaliers pour se rendre d’un quai à l’autre, comme c’est le cas aussi à La Rochelle.

Cette décision intervient au moment où la SNCF verse 537 millions de dividendes à l’État-actionnaire, et où l’État lui-même se désengage des régions, qui financent ces mises en accessibilité. C’est révoltant.