ARS Nouvelle Aquitaine

La voix de son maître

Brève
17/11/2020

Mouvement au CHU en... février 2014 !

Dimanche dernier lors de l'émission dimanche en politique sur France 3 régionale, un débat a eu lieu sur la situation des hôpitaux de la région. Une militante syndicale du CHU de Limoges y est intervenue et a dénoncé la situation des hôpitaux avant le Covid avec notamment les ravages dus à l'application de la "rentabilité" à l'hôpital avec l'application de la T2A, les fermetures de lits, d'hôpitaux de proximité, la baisse des effectifs soignants. Ce sont en effet les attaques et les économies sur la santé durant les décennies qui ont précédé qui ont fait de cette épidémie une catastrophe sanitaire. Elle a aussi remis les pendules à l'heure en ce qui concerne le fameux "Ségur" : les hôpitaux n'ont pas été "réarmés" et les augmentations de salaires loin du compte. A cela, le directeur de l'ARS Nouvelle Aquitaine n'a fait que répondre des platitudes "bien-sûr on peut toujours mieux faire " et il s'est défaussé en parlant des nécessités de la situation économique...

Les dernières brèves