Pau

Les intermittents du spectacle se font entendre !

Brève
10/03/2021

Depuis le 8 mars une trentaine d’intermittents du spectacle occupent un théâtre de la ville. Comme à l’Odéon à Paris, ce sont des ouvriers, techniciens et artistes qui entendent exprimer leur colère face à la décision du gouvernement de les priver de leur activité professionnelle en fermant les salles de spectacle. 

Sans salaires depuis des mois la plupart des intermittents ne peuvent vivre que grâce aux allocations chômage à la condition d’avoir pu travailler un certain nombre d’heures dans l’année. Non seulement leurs revenus ont baissé mais ils risquent de se retrouver sans rien dans quelques mois. C’est ce que vivent déjà nombre d’entre eux, mais aussi les travailleurs du spectacle n’ayant pas le statut d’intermittent comme le personnel d’entretien par exemple.        

En exigeant de pouvoir travailler à nouveau, de voir leurs droits à indemnisation prolongés et étendus à tous les travailleurs précaires du spectacle, les intermittents expriment une revendication commune à l’ensemble des travailleurs en cette période de crise : le droit d’avoir un emploi et un revenu décent.

Les dernières brèves