Limoges

Les résidents du squat de la Révolution de nouveau menacés !

Brève
17/09/2020

Mercredi 16 septembre, à l'appel du collectif "Chabatz d'entrar" plusieurs centaines de manifestants ont défilé de la préfecture à la mairie en soutien à la centaine de migrants résidant dans le squat aménagé au 4 bis avenue de la Révolution, un bâtiment désaffecté possédé par Vinci.

Il y a un an, la préfecture ordonnait leur expulsion du bâtiment du CRDP désaffecté situé sur le campus universitaire de Vanteaux ! Après moult démarches, ils avaient obtenu du préfet l'autorisation de résider avenue de la Révolution jusqu'au 15 juillet. Le 16 juillet dernier, un huissier mandaté par Vinci est venu leur délivrer une ordonnance de quitter les lieux avec effet au 16 septembre.

A peine un an après avoir réorganisé un lieu de vie, les voici de nouveau dans l'incertitude, leur sort suspendu à une décision de la préfecture, menacés d'isolement et de précarisation avec en plus, la peur d'être abandonnés et exposés au risque d'être contaminés par le coronavirus.

Toutes et tous veulent tout simplement le droit de résider ici où leurs enfants sont d'ailleurs scolarisés, de pouvoir travailler, se loger et vivre dignement. La liberté de circulation et d'installation pour tous, c'est bien le minimum !

Les dernières brèves