Angoulême (Charente)

Main basse sur une école

Brève
02/12/2019

« L’école normale devient une école de de riches », telle est la banderole que les enseignants et agents ont accrochée sur les grilles d’une école publique qui forme des professeurs d’école. Le département de la Charente veut attribuer cet imposant bâtiment ancien à un lycée privé. Celui-ci accueillerait des élèves acquittant 70 000 euros – selon la presse locale – de frais de scolarité pour préparer un «  baccalauréat international ».

Quant aux professeurs – soit enseignant, soit en formation –, ils seraient envoyés dans des Algécos a trois kilomètres de là, dans l’attente d’un bâtiment qui reste à construire pour 3,6 millions d’euros !

La colère ne fait que commencer à s’exprimer devant cette insupportable pratique des requins de la politique et de l’argent.

Les dernières brèves