Cooperl Madranges

Méthode de cochon

Brève
22/10/2020

Les travailleurs de Madranges dans une manifestation

Le groupe Cooperl, le numéro 1 du porc en France, propriétaire des usines Madranges à Limoges, vient de brandir la menace d’un « plan de restructuration dur, avec des baisses de salaires et des fermetures d'usines ». Un chantage parce que ce groupe a été condamné à une lourde amende de 35 millions d’euros pour entente sur les prix. Cooperl a largement de quoi payer l’amende avec 350 millions de fonds propres et un bénéfice de 29 millions d’euros rien que pour 2019. Mais comme il refuse de payer l’amende, il prend ses 7200 salariés en otages.

Les dernières brèves