Creuzet (Lisi, Marmande)

Non aux licenciements

Brève
12/10/2019

Mercredi 9 octobre, 150 ouvriers des deux sites de Creuzet (Lisi-Aérospace) ) ont débrayé et se sont rassemblés devant le siège de l’usine. Ils ont continué leur mouvement jeudi et vendredi. Ils refusent le licenciement de deux ouvriers. La direction les a licenciés sans aucun avertissement, sans aucune mise à pied.

Pour satisfaire les actionnaires, et en premier lieu Airbus, les dirigeants de Lisi Creuzet réorganisent la production à l’usine, et en particulier sur le site principal à Beyssac. Pour eux, « les ouvriers ne sont qu’une variable d’ajustement », comme le dénonçaient justement les grévistes. La pression des chefs est de plus en plus forte au travail : pression sur les cadences, sur les objectifs, sur le comportement, sur le poste de travail ; de nombreux collègues sont partis en démissionnant ou en rupture conventionnelle, d’autres sont victimes de burn out. Il y a un an un jeune avait été renvoyé, lui aussi sans préavis, cet été une dizaine de travailleurs ont été licenciés, un ouvrier a été licencié mi-septembre.

Ces deux licenciements ont été « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ». En manifestant collectivement leur colère et leur ras-le-bol, les grévistes ont montré qu’ils ne veulent plus se laisser faire ! Ils ont raison !

Les dernières brèves