Charente

Rassemblement contre des suppressions inadmissibles de postes dans les écoles

Brève
17/03/2021

Lundi 16 mars, une quarantaine de parents d’élèves de différentes écoles d’Angoulême se sont rassemblés devant la préfecture d’Angoulême, accompagnés de syndicalistes. Ils s’opposent à des suppressions de postes envisagées. iIci, dans un quartier populaire (Jean-Moulin à Ma Campagne) où disparaitrait la possibilité des faire travailler des élèves en petits groupes, car le dispositif « plus de maîtres que de classes » est menacé. Des parents ont fait signer avec succès une pétition qu’ils vont remettre aux autorités académiques. Là (école Condorcet), ils refusent la suppression qui entraînerait des classes à 30 élèves. Ailleurs (à la ferme des Valettes), ce sont les projets de faire travailler les élèves à l’extérieur, dans un cadre de verdure magnifique, qui sont compromises. On le voit, les réactions de parents qui avaient commencé dans les communes du Nord Charente, à Luxé et Cellefrouin, avec participation du maire, ont fait… école.

Lors de la discussion sur la carte scolaire, les autorités académiques avaient annoncé la suppression de 28 postes (alors que 15 ouvertures sont annoncées). La plupart des parents pointent que la promesse d’un surcroît d’efforts faite après le confinement était ainsi piétinée. Des postes de remplaçants sont aussi supprimés – « une catastrophe », disent des syndicalistes, « parce que cela ne répond pas au protocole sanitaire ».

Et derrière tout cela, la recherche funeste de la rentabilité…

Les dernières brèves