Hôpital de Niort (Deux-Sèvres)

Six semaines de grève pour des embauches

Brève
26/10/2018

Le piquet de grève devant l'hôpital de Niort

Le personnel des services psychiatriques de l’Hôpital de Niort, rejoint par des personnels d’autres services, poursuit la grève entamée fin août.

L’insuffisance de personnel est chronique depuis longtemps mais pendant la période de l’été cela a passé les bornes. Et la colère a éclaté. Grève reconductible, banderoles étalées aux abords de l’hôpital, tentes dressées à l’entrée pour le piquet de grève. Depuis, le personnel est toujours mobilisé pour obtenir 50 postes supplémentaires et l’embauche des CDD. Les grévistes dénoncent les conditions de travail intenables et un niveau d’effectif inférieur aux normes pour la sécurité des patients.

Les grévistes sont bien conscients que leurs problème rejoignent ceux des autres hôpitaux et de l’ensemble des personnels hospitaliers. Et ils savent que ce qui est déterminant, c’est le rapport de force.