L'Hebdo de Charente-Maritime :  Lutte ouvrière : « affronter la gauche et la droite »

Article de presse
18/05/2017

C'est ce qu'analysent les candidats aux législatives de Lutte ouvrière à l'issue de la victoire d'E. Macron. Se présentent pour la 1re circonscription Antoine Colin enseignant-chercheur (suppléante Dominique Rémond), pour la 2e Frédéric Castello ouvrier retraité (M.-F. Gillaud), pour la 3e Jean-Louis Lavazec enseignant (Olivier Legrain), 4e Valérie Barraud professeur des écoles (Alain Jouanneau), 5e Khamssa Rahmani enseignante en lycée pro (Geoffray Milleret). Ils estiment que le président « marche main dans la main avec le grand patronat et contre les travailleurs ». Les candidats craignent « une loi El Khomri XXL, la fin des 35 heures, des licenciements » comme les 120 000 postes de fonctionnaires en moins annoncés, parlant d'« attaques d'envergure ». Ils militent pour des salaires à 1 800 € net et indexés sur la hausse des prix ; une répartition du travail entre tous et la suppression du secret des affaires.