Marignane :  Airbus Helicopters : parole de patron

Echo d'entreprise
18/03/2020

Fabriquer des engins de mort : l'urgence absolue ?

Ce lundi 16 mars, au traitement de surface mécanique, le responsable déclarait pour inciter les ouvriers à travailler : "ce n'est pas pire d'attraper le virus à l'atelier, plutôt qu'en allant acheter le pain à la boulangerie".

Cet atelier utilise des produits particulièrement toxique comme le chrome 6 cancérigène, et un collègue rétorquaiit :" au moins, à la boulangerie, il n'y a pas de chrome6".