Marseille

Urgence de l’Hôpital de La Timone : “On n’en peut plus”.

Brève
05/08/2018

“La situation n’a rien à voir avec la canicule. C’est toute l’année comme ça. On a tenu quatre ans à un rythme effréné, mais là, avec les maladies et les congés, ce n’est plus tenable...” voila ce que déclarait une infirmière des Urgences en grève à l’Hôpital de la Timone.

Les raisons de cette grève sont claires : la pénurie d’aide-soignantes et d’infirmières est telle que le temps d’attente est doublé, “ce qui fait monter les tensions... il y a quinze jours une aide-soignante a eu le genou fracturé dans une bagarre”.

Mais si la réponse de la direction aux grévistes, appuyés par plusieurs médecins, ne sera obtenue qu’en septembre, celle ci s’est engagée à embaucher des intérimaires et débloquer des heures supplémentaires ; heures supplémentaires qui alourdissent encore la charge de travail.

Mais ces solutions provisoires n’empêcheront pas les personnels de continuer à enchaîner les nuits de douze heures, les trois dimanches par mois et les appels pressants de la direction pour remplacer, en urgence, un ou plusieurs absents.