ven
3
fev
Réunion publique

Nantes  (Loire-Atlantique)

Retraites, salaires, cherté de la vie : la lutte contre l’exploitation et les perspectives pour le monde du travail

à 19h00

Vendredi 3 février à 19h à Nantes : Maison des associations de Port Boyer salle A

80 rue de Port Boyer 44 300 Nantes bus 23 (arrêt port Boyer)  ou C6 (arrêt Eraudière)

 

Les grèves et les manifestations massives contre le recul de l’âge de la retraite montrent le potentiel énorme dont peut disposer le monde du travail quand il se mobilise. Depuis des décennies, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, se sont attaqués aux droits des travailleurs. A son tour, Macron veut se montrer bon serviteur des intérêts de la grande bourgeoisie. Seule l’extension et la généralisation de la grève pourraient faire peur au patronat et obliger le gouvernement à remiser ses projets.

Dans le passé déjà, c’est une grève générale qui a permis, en 1936, d’obtenir la limitation de la durée de travail hebdomadaire à 40h et les congés payés.

C’est à la lueur de cette mobilisation et de ses suites, que nous souhaitons réfléchir à la période qui vient, marquée par l’approfondissement de la crise économique, avec des attaques incessantes contre les conditions d’existence des salariés tandis que les profits des entreprises du CAC 40 explosent. Les guerres, comme les crises économiques et climatiques ne sont pas des fatalités. Dans ses luttes, la classe ouvrière peut prendre conscience de sa force et apprendre à s’organiser pour défendre ses propres intérêts jusqu’à prendre le contrôle de l’économie et diriger la société.