Tour Bretagne à Nantes

Danger. Amiante !

Brève
17/07/2017

Les salariés de l'inspection du travail, tour de Bretagne, ont fait valoir leur droit de retrait et ont quitté leurs bureaux : les taux de fibres d'amiante ont été mesurés à des niveaux 40 fois supérieurs au seuil autorisé lors du déclenchement des volets et clapets de désenfumage. La direction locale a alors accepté de reloger l'ensemble de ses agents. L'incertitude demeure pour les autres étages et les 200 salariés de Nantes Métropole.

Et dire que les risques mortels de l'amiante sont connus depuis la fin du XIXème siècle ! Mais les profits des producteurs d’amiante passant avant la santé de la population, cette fibre a été autorisée dans ce pays jusqu’au milieu des années 70.

Aujourd’hui les salariés refusent d’être de nouvelles victimes. Ils se font entendre avec raison.