Maine-et-Loire

Euphorie patronale

Brève
14/09/2021

Selon le président du Medef Anjou, l’assureur Bertrand Schaupp, « une certaine euphorie » régne au sein du patronat en général, et de celui du Maine-et-Loire en particulier. Que ce soit à l’université d’été du Medef fin août ou à son assemblée générale angevine début septembre, il a constaté un même rebond des affaires, qui ont retrouvé et dépassé leur niveau d’avant le Covid.

Les capitalistes peuvent dire merci au gouvernement, puisque ce sont 160 millions d’euros que le plan de relance Macron-Castex a injectés dans l’économie du département, dont 66 millions dans les caisses des industriels. A comparer au 1,29 million reçu par les associations d’insertion... et aux 20 000 euros dévolus à la lutte contre la pauvreté !

Attention, ce n’est pas parce que l’Etat est généreux avec les bourgeois qu’ils doivent se montrer généreux avec les salariés. Schaupp a beau déplorer les difficultés de recrutement, ce ne sera pas « open bar sur les salaires », prévient-il.

Cela confirme juste que les travailleurs ne gagneront que ce qu’ils sauront arracher à leurs exploiteurs.

Les dernières brèves