Aides à domicile de La Roche-sur-Yon

La colère des « oubliées »

Brève
04/10/2020

 

Après une première mobilisation en juillet dernier, les aides à domicile étaient de nouveau dans la rue samedi 3 octobre. Elles ont témoigné et exprimé leur colère face à la non reconnaissance de leur métier et aux salaires de misère qui sont le lot de ces premières de corvée. Colère renforcée par le versement d’une prime Covid de 75 euros bruts par le département de la Vendée… prime qu’elles qualifient d’aumône face au budget du Vendée Globe.

Loin du défi du grand large, c’est au quotidien que ses « oubliées », comme elles se nomment, relèvent le défi de la santé à domicile.

Les dernières brèves