Airbus à Nantes

Les profits en hausse, les licenciements aussi !

Brève
08/03/2018

Les profits s'envolent. Les licenciements aussi !

Airbus vient d’annoncer que le groupe va supprimer 3700 postes en Europe dont 470 en France. Le site de Nantes sera touché (100 postes en moins ) ainsi que celui de Saint-Nazaire (50). Les raisons invoquées sont le manque de commandes pour l’A400M, un avion de transport militaire, et pour l’A380 un des plus gros porteur de l’aviation civile qui vient pourtant d’enregistrer des commandes en Chine.

Cette diminution d'emplois est d’autant plus choquante que pour les autres avions, le carnet de commande est plein et que la production s’intensifie à coup d’heures supplémentaires, de travail obligatoire le samedi et surtout de cadences de plus en plus élevées.

Une autre solution s’impose : diminuer le temps de travail, le répartir pour travailler tous et permettre à chacun de garder son emploi et son salaire. Airbus a largement les moyens financiers de garder les emplois mais aussi d'embaucher les intérimaires. Airbus déclare en effet 2, 87 milliards d’euros de bénéfices en 2017, 3 fois plus qu’en 2016 !