Système de santé en Vendée

L'impasse organisée

Brève
01/01/2022

À l’image d’une grande partie du pays, le sud-est de la Vendée est un désert médical. Sur le territoire de Fontenay Vendée, c’est une moyenne d’un médecin pour 1 760 habitants, contre 295 à l’échelle du pays. La situation n’est guère plus enviable dans les territoires alentour, comme celui de Vendée Sèvre Autise qui compte un médecin pour 1 619 habitants.

Les hôpitaux publics ne sont pas mieux lotis. Au mois de décembre 2021, en plein début de nouvelle vague Covid, le centre hospitalier de Fontenay-le-Comte a dû fermer douze lits, celui de Montaigu a fermé les urgences pendant le week-end de Noël et celui de La Roche-sur-Yon limite l’accès aux urgences pédiatriques du 27 au 30 décembre.

Le problème ne peut pas être résolu à l'échelle locale : il faut augmenter le nombre de médecins formés chaque année et décider de leur affectation sur le territoire en fonction des besoins médicaux de la population. Mais les gouvernements successifs ont préféré laisser la situation se dégrader et la pénurie sanitaire s'aggraver. Leur objectif reste toujours le même :rendre les hôpitaux rentables pour pouvoir les privatiser !

 

Les dernières brèves