Saint-Barthélemy-d’Anjou, Maine-et-Loire

Plein le dos !

Brève
03/02/2019

En guise de galette, ils sont tombés sur un os !

Les files de patients s’allongent aux urgences du CHU d’Angers. Il n’y a plus assez de lits pour accueillir les malades suites aux fermetures successives de lits d’hospitalisation. Qu’à cela ne tienne, dans le même temps, la direction du CHU a annoncé  la fermeture d’une unité de 20 lits au Département de soins de suite à Saint-Barthélemy-d’Anjou.

Mais la direction – que rien n’arrête – a décidé d’aller faire la galette dans ce secteur mercredi 30 janvier. C’est la contagion Macron : croire qu’avec de beaux discours, en étant « expert » en communication, on peut faire avaler toutes les pilules, même les plus indigestes ! C’est ce que la directrice du CHU a cru et elle s’est retrouvée devant des dizaines de dos en blouses blanches.

Comme le disent les collègues : la direction tourne le dos face à la détresse des soignants et des patients. C’est donc un juste retour et cela ne met personne en danger... contrairement à l’attitude de la direction.