Abattoir LDC de Sablé-sur-Sarthe

Ras-le-bol

Brève
28/06/2020

Vendredi 26 juin, à l’appel des syndicats, plusieurs centaines de salariés, se sont rassemblés aux entrées de cet abattoir de volailles de 2 600 salariés. Ils ont manifesté leur ras le bol face à des conditions de travail encore plus mauvaises pendant le confinement qu’en temps normal : avec le stress lié au risque d’attraper le covid,  une activité supérieure à celle de la période de Noël augmentant de 30 à 40 % dans certains secteurs, des semaines allant jusqu’à 46 h de travail, du matériel obsolète provoquant de nombreuses pannes obligeant le personnel de faire à la main des manipulations supplémentaires…

Non seulement la direction de l’usine n’a rien fait pour améliorer les choses mais quand il a fallu mettre la main au portefeuille pour la prime covid, elle a versé une somme inférieure aux 450 € qu’elle avait promis. Une attitude révélatrice de patrons d’un groupe, numéro un européen de la volaille, qui se sont enrichis et continuent à s’enrichir en maintenant des conditions de travail révoltantes et des rémunérations indigentes dans leurs usines !

Les dernières brèves