Papeterie Allard à Aubigné-Racan (Sarthe) :  Recul du patron face à la grève !

Echo d'entreprise
14/04/2020

Rassemblement des grévistes devant l'entreprise

Vendredi 10 avril, la majorité des travailleurs de la papeterie Allard (73 salariés) se sont mis en grève pour réclamer un minimum d’équipements de sécurité. Cette entreprise du groupe Allard-Valois qui possède 10 sites en France, produit des emballages, notamment pour l’alimentaire.

Depuis trois semaines, alors que l’entreprise tourne à fond 24h sur 24 et 7 jours sur 7, le personnel exigeait du savon virucide, du gel hydroalcoolique sur tous les postes et le nettoyage des sanitaires et parties communes par une entreprise extérieure car celui-ci n’est plus assuré depuis 5 ans (ou alors par les ouvriers en plus de leur travail) suite au non-remplacement de la femme de ménage. Les propos du directeur, tenus lors d’une réunion où il traite le personnel de « tire-au-flanc », a fini par déclencher la grève. Face à cette réaction collective en pleine période de confinement, le directeur, si avare et arrogant, a dû céder sur le gel et accorder le nettoyage quotidien des locaux.

Cette réaction salutaire montre que, même dans de petites entreprises, pour se faire respecter, la grève est l'arme des travailleurs.