Éducation nationale (Maine-et-Loire)

« ♫ Tout va très bien, Madame la Marquise ♫ »

Brève
09/09/2022

Dans la presse, la direction académique du Maine-et-Loire a annoncé une rentrée scolaire « sereine ». Les faits contredisent ces discours d'auto-satisfaction.

Dans le primaire, de nombreux élèves handicapés ne bénéficient toujours pas de l'aide de travailleurs spécialisés. Car le métier d’AEHS (accompagnant d'élève en situation de handicap) est payé au lance-pierres, et c'est dans l'urgence que se font les recrutements... quand ils se font. Du côté des professeurs des écoles, les trous ont été comblés tant bien que mal par le recours à des enseignants contractuels, donc précaires, et à des candidats ayant échoué au concours, retenus sur liste complémentaire. Quant au secondaire, il y manque des professeurs de matières technologiques. Et il manque des salles dans certains collèges où des travaux prévus de longue date sont au point mort !

Il n'y a qu'une seule explication à cette situation : le manque d'investissement de la part de l'État. Pour contrer cette politique d'abandon des services publics, une seule solution : la mobilisation des travailleurs des écoles.

Les dernières brèves