Sans Papier à Saint-Nazaire

Une famille coupée en deux par l'expulsion

Brève
30/09/2020

La mère et le fils d'une famille géorgienne à qui on avait refusé le statut de réfugié ont été expulsés en deux jours du territoire français. Et ce malgré l'intervention du voisinage scandalisé par cette expulsion. Le père et la fille, absents du domicile au moment de l'intervention policière, sont obligés de se cacher. Le MRAP et les militants de l'UCIJ (Unis contre une immigration jetable) appelaient à un rassemblement de protestation devant la mairie de Saint-Nazaire le mercredi 30 septembre. Il a rassemblé une centaine de personnes qui ont tenu à manifester leur solidarité avec ces déboutés du droit d'asile et avec tous ceux victimes des politiques discriminatoires des gouvernements.

Les dernières brèves