SNCF Nantes

Une mise en train…

Brève
07/07/2022

Mercredi 6 juillet, à l’appel national de quatre syndicats, les cheminots étaient appelé à faire grève pour les salaires. À Nantes, la grève a été suivie majoritairement puisque 140 trains seulement ont circulé sur les 507 prévus au départ.

Les différentes interventions à l’AG de la cinquantaine des cheminots présents sur le parvis de la gare Nord, ont fait état des salaires bloqués depuis 2014 et des payes très en deçà de ce qu’il faut pour vivre correctement. Et ce ne sont pas les primes distribuées ici ou là qui changent fondamentalement le problème. La SNCF annonce un  milliard de bénéfices en 2021, elle a largement de quoi payer les augmentations à hauteur de l’inflation ! La CGT a insisté sur le fait que tous les travailleurs étaient face au même problème des salaires et que les grèves, comme à ADP ou localement Tipiak, montrent que le mécontentement grandit sur le sujet.

Avec les salaires, ce sont aussi les conditions de travail pénibles qui font qu’au Technicentre par exemple, les démissions s’enchaînent et il manque actuellement 15 postes. Aux guichets, ce sont les arrêts maladie et les journées qui rallongent devant le manque d’embauches.

L’AG s’est conclue pour dire qu’il fallait renforcer les actions et se préparer à remettre le couvert.

 

Les dernières brèves