Communiqué d'Eddy Le Beller :  Après les législatives partielles de la 3ème circonscription de Loire-Atlantique

Communiqué
18/04/2016

Le Parti socialiste reste en tête. Mais aux élections régionales de décembre dernier il avait déjà perdu la moitié des voix qui s’étaient portées sur Ayrault en 2012. Il en perd à nouveau plus de la moitié. C’est dire le désaveu de la politique anti-ouvrière du gouvernement socialiste de la part des électeurs qui avaient contribué à donner une majorité au Parti socialiste.

Le dégoût des politiques au service du grand patronat se manifeste aussi par une abstention record. Cependant, malgré cette abstention, notre nombre de voix, bien que très modeste, a progressé par rapport aux législatives et s’est maintenu par rapport aux régionales. 578 voix, ce nombre est électoralement faible, mais c’est une force réelle quand ceux qui ont voté pour nos idées sont conscients qu’on ne peut rien attendre des gouvernements pour défendre leurs intérêts, et que l’on ne peut compter que sur les luttes collectives pour faire avancer la société.

Les travailleurs qui ont voté pour Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs ont affirmé qu'ils étaient conscients que les élections ne changeront pas le sort des classes populaires et ils ont exprimé leur confiance dans la force collective du monde du travail pour renverser ce système capitaliste dans lequel la réalité du pouvoir est entre les mains de la grande bourgeoisie.

C'est sur le terrain des luttes que se jouera l'avenir des classes populaires, comme l’affirment déjà tous ceux qui comptent sur les grèves et les manifestations pour imposer le retrait du projet de loi El Khomri.

Le 18 avril 2016
Eddy Le Beller