Tribune libre de Didier Lizé, élu de LO au conseil municipal des Ponts de Cé :  En 2024, ne nous laissons pas diviser !

Communiqué
01/02/2024

 

Aux Ponts-de-cé comme ailleurs, la société et l’économie ne pourraient pas fonctionner sans la sueur des travailleurs de toutes origines, avec ou sans papiers. Dans l’industrie ou dans les services, que nous soyons français ou immigrés, nous avons les mêmes exploiteurs... et nous faisons face aux mêmes politiciens abjects, qui voudraient nous dresser les uns contre les autres.

Retirer des droits aux travailleurs étrangers, comme le fait le gouvernement avec sa loi Immigration, n’en donnera pas plus aux travailleurs français, au contraire ! Les puissants s'attaquent toujours aux plus précaires avant de taper sur le reste du monde du travail, c’est une loi de l’Histoire.

Aujourd’hui, n’importe quel drame est instrumentalisé par les démagogues de droite et d’extrême droite pour alimenter les préjugés xénophobes. Ces amalgames racistes sont odieux. Le terrorisme n’a rien à voir avec l’immigration, pas plus que l’insécurité qu’on peut ressentir face aux incivilités, à la délinquance et aux trafics : ces maux sont les produits d’une société capitaliste malade, en bout de course, qui laisse les jeunes sans avenir.

Notre condition de travailleurs nous unit, pour le meilleur et pour le pire, dans une seule et même classe sociale qui doit défendre ses intérêts – emplois, salaires, retraites – contre le grand patronat. Que nous soyons un maximum à renouer avec cette conscience de classe, c’est mon vœu pour l’année 2024 !

 

Didier Lizé

élu « Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs » au conseil municipal des Ponts-de-Cé

Contact : didier [dot] lize [at] wanadoo [dot] fr