Tribune libre de Didier Lizé  :  « Tout va très bien, madame la marquise ! »

Communiqué
01/10/2021

Le président du Medef angevin se réjouit de ce qu’il appelle « la reprise » : les affaires ont retrouvé leur niveau d’avant le Covid et c’est même « l’euphorie », dit-il. Seule ombre au tableau d’après lui : des difficultés à recruter, car les travailleurs – oh les ingrats ! – ne seraient pas prêts à accepter n’importe quelle paye ni n’importe quelles conditions de travail.

Nous les travailleurs, nous savons d’où vient « l’euphorie » des capitalistes. Par bien des moyens, ils ont profité de la pandémie. Pendant les confinements, l’Etat a pris en charge les salaires des travailleurs au chômage partiel. La crise sanitaire leur a aussi permis de mettre à la porte les précaires et d’imposer cadences folles et journées à rallonge aux embauchés, sans parler du vol des jours de congé. Résultat : 57 milliards d’euros de bénéfices au premier semestre 2021 pour les actionnaires du CAC 40 !

La facture de la dette creusée par les milliards d’argent public versés à la bourgeoisie, c’est à nous, les travailleurs, qu’elle sera présentée. On voit déjà les services publics (santé, éducation, transport...) mis à la diète, y compris les services dispensés par la municipalité. C’est la même logique qui dicte les attaques du gouvernement contre nos allocations chômage et nos pensions de retraite.

Les privilégiés nous chantent « Tout va très bien, madame la marquise » ? C’est qu’il est temps pour nous d’entonner « la Carmagnole ».

Didier Lizé élu « faire entendre le camp des travailleurs- Lutte Ouvrière »

Contact didier [dot] lize [at] wanadoo [dot] fr