Ouest-France (Le Grand Lucé) :  Une troisième liste pour la commune

Article de presse
04/03/2020

Pour la première fois, les Lucéens auront le choix entre trois listes lors des élections municipales.

En effet, le parti Lutte ouvrière a réussi la gageure de présenter une liste complète.

C’est Maryse Brutout qui mène cette liste composée de dix femmes et neuf hommes venus de milieux socioprofessionnels variés, liste qui a une moyenne d’âge de 53 ans.

« Nous n’avons pas attendu une loi pour donner aux femmes la place et les responsabilités qui leur reviennent, comme le montre notre porte-parole Nathalie Arthaud et avant elle Arlette Laguiller », souligne Maryse Brutout.

« Notre liste n’est pas une liste de politiciens ni de notables, mais une liste de travailleuses et de travailleurs représentatifs du monde du travail, actifs, retraités ou en situation précaire. »

L’équipe se dit fière d’avoir réussi à créer cette liste, de sensibilité extrême gauche, pour faire entendre le clan des travailleurs. « Nous n’avons pas de programme communal, mais un programme de lutte. Mais nous prendrons position quant aux décisions qu’il faudrait prendre dans un conseil. Même en minorité dans un conseil municipal, le parti pourrait être les yeux et les oreilles des classes populaires. »

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Ouest-France