Toray - Saint Maurice de Beynost -Ain

en grève contre la répression

Brève
08/10/2018

Pendant le rassemblent du lundi 8 octobre

Depuis le 4 octobre, les travailleurs de l’usine Toray sont en grève contre un quatrième licenciement pour faute en quelques mois.

Rassemblés devant l’usine, les grévistes ont interpellé le directeur général et le DRH de l’usine : comment osent-ils priver un travailleur de son gagne-pain quand il connaît des difficultés personnelles ? « On est des travailleurs, pas des délinquants » avant de dénoncer la multiplication des caméras partout dans l’usine, les tests salivaires, les menaces et sanctions qui pleuvent.

Les grévistes ne supportent plus le climat de surveillance, les règlements infantilisant et inapplicables, instaurés dans les ateliers. A Toray comme ailleurs, les patrons sont à l’offensive et se croient tout permis. Comme le disait une gréviste, pour enrayer ces attaques, « il faut retrouver la solidarité ouvrière ».