Hôpital de la Croix-Rousse - Lyon :  Masques : les prestidigitateurs !

Echo d'entreprise
25/03/2020

Une affiche du personnel de la Croix Rousse en colère

Avec l’épidémie, la durée de vie officielle des masques a fortement augmenté. Elle est passée de quatre heures d’efficacité (ce qui est enseigné en formation) à une journée entière. La direction a beau se cacher derrière la certification du service d’hygiène, elle ne trompe personne. On ne pensait pas que la science était basée… sur le nombre de masques disponibles.

Par ailleurs, pour ne porter qu’un masque par jour et par personne sans y toucher, il ne faudrait ni boire ni manger pendant huit heures. Quand on pose le problème, on nous rétorque : « vous êtes capables de rester sans boire le temps du travail ». On voit bien qui sont les soldats sur le front, et les généraux planqués à l’arrière.

Enfin, la direction a placardé la photo d’un couple suspecté de voler des masques. Comme en temps de guerre, la délation est un moyen crapuleux de nous diviser et de détourner notre regard des vrais responsables. Car celui qui a diminué les stocks de masques pour faire des économies, c’est bien l’État !