Échos des entreprises

Hôpital de Montargis (Loiret) :  Ce n'est pas un audit qui les rendra moins sourds

Echo d'entreprise
16/08/2021

À l'unité de soins de longue durée du Centre Hospitalier de Montargis, un audit a été réalisé pour évaluer le niveau de stress et de fatigue du personnel.

Résultat : la majeure partie serait au bord de basculer dans le burn-out.

Ce n'est une surprise pour personne dans ce service qui réclame, comme dans bien d'autres, le renforcement des équipes depuis des mois.

Les chiffres vont maintenant faire l'objet de discussions lors des prochaines réunions d'hygiène et de sécurité en septembre. Tout le monde sait qu'il n'en sortira que de la poudre aux yeux.

Pourtant, au nom de la santé, le gouvernement et ses porte-seringues savent trouver tous les moyens pour imposer aux soignants et à la population contraintes et sanctions, quitte à priver les travailleurs de leur salaire (donc de leur emploi).

Mais quand il s'agit d'embauches, ce qui est pourtant le nerf de la guerre, ils ne sont contraints à rien...

Les irresponsables, ce sont eux !

Marseille : Conception / Timone (AP-HM) :  Quel pipeau !

Echo d'entreprise
06/08/2021

Qui est le roi des pipeaux ?

La direction nous a répété sur tous les tons qu'elle cherchait à embaucher mais qu'elle ne trouve pas.

Mais alors pourquoi y a-t-il encore des collègues infirmiers, aides-soignants, brancardiers qui souhaiteraient être embauchés et qui sont toujours en CDD ou pire qui voient leurs CDD arrêtés ?

Dans la fanfare des pipeaux, c'est sûr que la direction, elle, est titulaire.

Marseille : Hôpitaux :  À trop tirer sur la corde...

Echo d'entreprise
30/07/2021

Des embauches, et que cela saute.

Dans beaucoup de secteurs, les collègues qui ne sont pas en congés ne tiennent plus et tombent malades.

Il manque des agents partout, des services ferment des lits, ou bien nous sommes contraints de travailler dans des conditions extrêmement pénibles.

Et bien sûr aucune embauche en vue. Et quand il n’y aura plus personne dans les unités, c’est la direction qui viendra faire les soins ?

Marseille : hôpital de la Timone :  Les leçons de morale ne remplacent pas les vaccins

Echo d'entreprise
30/07/2021

Dur dur de trouver un créneau ...

Les délais pour recevoir la première injection du vaccin anti-Covid explosent. Il faut parfois attendre trois semaines ou plus d’un mois pour trouver un créneau, alors que des centres de vaccination ferment leurs portes cet été.

Macron et le gouvernement accusent les soignants et une partie de la population d’être responsables de la flambée du virus.

C’est un bluff intégral puisqu’ils n’ont rien préparé face à la remontée probable des demandes de vaccination.

S’il existe des irresponsables, ce sont eux !

Forges de Bologne :  une semaine de grève

Echo d'entreprise
30/07/2021

Aux forges de Bologne, en Haute-Marne, les salariés forgerons du département Moteur se sont mis en grève du 12 au 19 juillet. C’est le premier secteur qui doit déménager de Bologne à Chaumont, le reste de l’usine suivra au fil des mois.

L’ambiance était tendue, d’autant que ce déménagement s’accompagne de louanges de tout le petit monde des serviteurs du patronat, notamment des élus locaux. Entendre dire autant de bien de son patron et constater que pour la deuxième année de suite il n’y aura pas d’augmentation de salaire, c’était trop. Le secteur entier s’est mis en grève et a tenu une semaine.

Les travailleurs y ont gagné de pouvoir rétablir la vérité. En effet la situation n’est satisfaisante que pour la direction. Les salariés voient que la modernisation de l’organisation permise par le nouveau site est prévue pour accroître la charge de travail et supprimer des postes. Ils ont pu rappeler que la centaine d’embauches prévues et tant louées par le quotidien local permettent tout juste de revenir à l’effectif d’avant-­Covid, et n’empêche pas que la direction prévoie, au terme du déménagement, de réduire encore l’effectif.

Les politiciens locaux prétendent que payer avec l’argent public un nouveau site au groupe LISI, propriétaire des Forges, sauvegarde l’emploi. La réalité est exactement l’inverse. La grève des forgerons a permis de le rappeler.

CCP Marseille :  Y’a pas de secret

Echo d'entreprise
30/07/2021

Sorcière  ?

Quand nous sommes au téléphone, il n’y a pas que la réponse faite au client.

Très souvent nous sommes obligés de finaliser le dossier, d’envoyer un document en plus, et de faire des recherches.

Petit à petit ces doléances finissent par faire un gros tas qui s’ajoute au tas que nous avons à traiter. Alors que faire, jouer Samantha, la sorcière et remuer le nez pour que tout disparaisse ?

Eurocopters :  Que du vent !

Echo d'entreprise
29/07/2021

Amener son ventilateur ... à main

La direction a autorisé l’utilisation des ventilateurs dans les hangars.

Sauf... que les ventilateurs, il n’y en a pas ou si peu.

Pour brasser de l’air, elle s’y entend mais ça ne remplace pas les ventilos.

Eurocopters Marignane :  Vive la grève !

Echo d'entreprise
29/07/2021

Pas de peinture, la grève

Nous avons eu raison à Satys d’avoir mené quatre jours de grève.

En plus de ce que nous avons obtenu, nous étions fiers d’avoir montré notre solidarité, de nous être retrouvés pour discuter et d’avoir fait reculer la direction.

Tradival - Fleury-les-Aubrais (Loiret) :  Grève contre les conditions de travail et les bas salaires

Echo d'entreprise
14/07/2021

Vendredi 9 juillet, 90% des 400 travailleurs de la boucherie industrielle Tradival à Fleury-les-Aubrais étaient en grève illimitée et 200 étaient présents au piquet de grève devant l'usine. Ils dénoncent leurs conditions de travail : insécurité, chaleur élevée, journées pouvant atteindre 14 heures, pauses insuffisantes. Le tout avec des paies au lance-pierre.

Les grévistes ne vont sûrement pas se contenter d'un os à ronger, ils n'ont pas dit leur dernier mot.

PSA Metz-Borny :  Leur seul carburant ? Le pognon !

Echo d'entreprise
13/07/2021

Les représentants de la filière des moteurs thermiques demandent un soutien de l’État de 17,5 milliards d'euros pour pouvoir réussir la transition des moteurs thermiques vers les moteurs électriques.

Électrique, essence ou diesel… les patrons de l’automobile carburent avant tout au pognon.