Brèves

Covid : nouvelle vague de défausse

Brève
05/07/2021

 

Devant la remontée du nombre de contaminations liées au variant Delta, le ministre de la Santé prétend, avec d’autres, alerter sur une « vague possible » dans les semaines prochaines. Et d’insister sur l’urgence à se faire vacciner.

A chaque étape, le gouvernement redit en substance qu’il avait prévenu des risques et que si l’épidémie repart, c’est d’abord de la faute de la population.

Comme si ce n’était pas ce gouvernement qui est incapable d’imposer quoi que ce soit aux grands laboratoires pharmaceutiques ! Comme s’il n’était pour rien dans les à-coups de l’organisation de la vaccination et dans le manque de soignants !

Roissy, Orly : les travailleurs font entendre leur colère

Brève
03/07/2021

Des centaines de travailleurs des deux principaux aéroports de la région parisienne sont en grève et manifestent pour dire leur rejet des attaques de la direction.

Celle-ci continue en effet de vouloir imposer, au prétexte de la crise du Covid, son plan de baisse des salaires et de dégradation des conditions de travail de milliers de salariés.

Leur lutte collective est la seule voie pour forcer la direction à retirer totalement son plan.

 

IVG : Macron derrière les courants réactionnaires

Brève
03/07/2021

Macron vient de faire des déclarations contre l’allongement du délai à 14 semaines pour pouvoir avorter, jugeant cela « traumatisant ». Il reconnait que « chaque année 4 à 5 000 femmes vont à l’étranger pour pouvoir le faire », mais se range aux côtés des courants anti-IVG, catholiques intégristes et autres réactionnaires…

Les violences faites aux femmes, c’est aussi les forcer à poursuivre une grossesse non désirée. Allonger les délais d’IVG, ce serait leur permettre de disposer de leur corps, de décider !

Féminicides : pas de responsabilités ? mais trop de victimes !

Brève
03/07/2021

Une mission de l’Inspection générale de la Justice vient de conclure à l’absence de manquements de la part des professionnels à propos du féminicide d’Hayange en mai dernier.

Cette nouvelle tombe quasiment au même moment que le 58e féminicide de 2021 en France, où là encore, la violence de l’ex-conjoint était connue de la police et de la justice, ce qui n’a rien empêché.

Moyens dérisoires, absence de priorité, lenteur à mettre en place quelques mesures… : les institutions et les pouvoirs publics sont à l’unisson d’une société barbare où le mépris des femmes règne encore.

Vaccination : les pays pauvres attendront

Brève
03/07/2021

Le programme Covax de l’Organisation mondiale de la santé, qui pilote la vaccination des populations des pays pauvres, n’a fourni jusqu’à présent que 88 millions de doses, ce qui n’a permis de vacciner qu’un habitant sur cent de ces pays. Un nombre insignifiant de vaccins sont prévus d’être livrés dans les prochains mois.

Les responsables du programme, s’adressant aux laboratoires pharmaceutiques, se sont vu répondre qu’ils avaient des engagements ailleurs … sur les marchés des pays riches, bien plus rémunérateurs. En revanche, les mêmes laboratoires ne veulent pas de la levée de leurs brevets dans le domaine public. Ils veulent garder leur monopole.

Le capitalisme aggrave les catastrophes sanitaires.

Glyphosate : les gouvernements aux ordres des empoisonneurs

Brève
03/07/2021

Une étude menée par deux scientifiques vient de démontrer que le dossier sur lequel se sont appuyés les gouvernements pour réautoriser le glyphosate en Europe en 2017 ne valait pas grand-chose : les pièces de ce dossier permettant de justifier l’absence de danger dataient de plus 20 ans et étaient pour beaucoup produites par les industriels eux-mêmes.

Cela était couvert par le secret industriel… Un secret bien pratique pour continuer à faire de l’argent tout en empoisonnant agriculteurs, voisinage et consommateurs, et une justification des gouvernements pour couvrir les industriels.

À quand la prochaine explosion ?

Brève
03/07/2021

Un rapport d’expertise révèle des failles dans la gestion des nitrates d’ammonium dans les ports fluviaux français. Cet engrais azoté est le produit qui a ravagé le port de Beyrouth dans l’explosion d’août 2020 qui a tué 200 personnes, et qui a rasé AZF et tout un quartier de Toulouse en 2001.

50 000 tonnes de produits potentiellement explosifs passent chaque année par la Seine, le Rhin, la Moselle, mais sans listes des ports, conditionnement dans des sacs, informations sur le trafic…

Les capitalistes qui utilisent ce produit continuent de faire courir des risques aux travailleurs et à toute la population en toute conscience.

Mali : l’armée française toujours main dans la main avec les dictateurs

Brève
03/07/2021

Le gouvernement a annoncé qu’il allait reprendre les opérations militaires conjointes avec les forces armées du Mali, suspendues en mai dernier à la suite du coup d’État.

Depuis des décennies, sous les présidents de droite comme de gauche, l’armée française protège les intérêts des capitalistes français par tous les moyens, en s’appuyant sur les pires dictatures. Alors une fois le désaveu exprimé quant au putsch, la politique traditionnelle de l’impérialisme français reprend.

Troupes françaises, hors d’Afrique !

Inde : catastrophe climatique, sanitaire et sociale

Brève
03/07/2021

Après le Canada, c’est au tour de l’Inde d’être frappée, comme c’est le cas depuis plusieurs années, par une canicule brutale.

Mais ce ne sont pas uniquement les très fortes chaleurs qui tuent en Inde : c’est la misère, le sous-développement, les conditions révoltantes de vie et de logement, que la pandémie de Covid a encore renforcés, et surtout l’oppression sociale subie par des centaines de millions de travailleurs et leurs familles.

Imprimer txt