Brèves

Le Docteur Folamour…

Brève
20/09/2017

À la tribune de l’ONU, Trump vient  de déclarer  qu’il était « prêt à détruire complètement la Corée du Nord ». Les vitupérations de ce matamore pourraient faire sourire mais derrière, il y a toujours le risque d’une escalade. Car la politique des Etats-Unis est fondée sur le rapport de forces.

Il n’y a qu’à voir les derniers faits d’armes de l’impérialisme américain et de ses alliés occidentaux (toujours sous prétexte de lutte contre le terrorisme et pour, disent-ils, restaurer la démocratie) qui sont d’avoir mis à feu et à sang l’Afghanistan, l’Irak puis tout le Moyen Orient.

…Et Macron le roquet

Brève
20/09/2017

l'armée française en Afghanistan

A la même tribune de l’ONU, Macron a profité des outrances de Trump pour se donner une posture à bon compte, en parlant  de « la concertation entre les nations » et du « respect des accords ».

L’impérialisme français fait la leçon aux USA du haut d’une tribune. Mais sur le terrain, dans ses chasses gardées en Afrique en particulier, ou bien il se comporte comme lui, avec le même mépris des peuples, ou bien il s’aligne derrière, comme en Syrie ou en Afghanistan.

Éducation : les élèves handicapés victimes de l’austérité

Brève
20/09/2017

Alors que le gouvernement prétend que la rentrée scolaire se passe au mieux et que Macron avait lui même clamé faire de l’accompagnement des élèves en situation de handicap une priorité, 3000 d’entre eux ont effectué leur rentrée sans aucun accompagnement. Cette situation n’est certes pas nouvelle, mais ce ne sont pas les coupes budgétaires récentes et les suppressions de poste d’emplois aidés annoncées, ni les images d'un président jouant au tennis en fauteuil roulant, qui vont y pallier.

Annonces de Hulot : de la poudre de perlimpinpin

Brève
20/09/2017

Prime à la casse étendue, chèque énergie, crédit d’impôt transformé et « coup de pouce » pour changer de chaudière : Nicolas Hulot vient d’annoncer un certain nombre de mesures que les médias se sont empressés de présenter comme des gestes en faveur des plus modestes. Outre leur caractère dérisoire, elles bénéficieront surtout aux professionnels du secteur qui, déjà, se frottent les mains. À moins que ces annonces ne constituent, comme celle de la hausse ridicule de 0,8% des pensions de retraite, un petit contrefeu pour faire face à la montée de la contestation de la politique pro patronale du pouvoir…

En menaces, Carrefour en connaît un rayon

Brève
20/09/2017

Le PDG de Carrefour a menacé de fermeture une vingtaine d'hypermarchés de la marque Carrefour, et d'autres magasins de la marque Dia dont Carrefour est propriétaire. Il prétend que plusieurs de ses magasins ne sont pas en situation de résister à la concurrence. En réalité, en agitant la menace de licenciements, ce PDG veut imposer l'ouverture de ses magasins le dimanche,  ce qui est rejetée largement par les salariés.

Ce groupe, qui pleure sur la baisse de ses profits, a pourtant dégagé 746 millions de bénéfice en 2016. Mais les patrons sont insatiables.

Vente du siège du PS : opération immobiliste

Brève
20/09/2017

Après s’être vendu durant des années au patronat, le Parti socialiste va mettre en vente son siège de 3000 m2, rue de Solférino, situé en plein cœur de Paris. En cause, sa déroute électorale récente,  qui va lui faire perdre près de 100 millions sur cinq ans de financement public. Sa direction prétend que, libérée de cette charge, elle se consacrera à « préparer l’avenir ». Certains ont même évoqué une délocalisation en banlieue. Pour les travailleurs, il y a plus d’un siècle que le Parti socialiste a fait faillite et ce n’est pas un déménagement qui va y changer quelque chose !

 

Routiers en route vers la grève ?

Brève
19/09/2017

Les fédérations CFDT et CFTC du transport ont appelé à faire de ce lundi 18 septembre un « coup de semonce » contre les ordonnances sur le code du travail. Celles de la CGT et de FO appellent à entrer dans l’action à partir du 25. Sur la route, sur le rail comme dans tous les secteurs, tous ensemble contre Macron et sa politique !
 

Bayer recule devant la mobilisation de ses victimes

Brève
19/09/2017

Bayer a annoncé le retrait du marché de son implant contraceptif définitif Essure dans tous les pays sauf aux Etats-Unis. Pour ne pas se dédire et surtout se prémunir contre les poursuites, cette multinationale de la santé et de la chimie présente sa décision comme une décision commerciale, conséquence de la chute des ventes de son produit. Mais cette chute des ventes est le résultat de la mobilisation de femmes qui ont publiquement dénoncé les graves effets secondaires indésirables dont elles étaient victimes.

Une fois de plus, les autorités, en particulier françaises, ont montré leur complaisance vis-à-vis des industriels de la santé. Malgré la multiplication des plaintes, elles n’ont jamais voulu prendre de mesures contraignantes vis-à-vis du géant Bayer. Et maintenant, elles se couvrent elles-aussi derrière le caractère « commercial » de cette décision.

Reste à se battre pour obtenir la prise la charge des victimes mais aussi que ce retrait soit étendu aux Etats-Unis, le plus gros marché.

Dieselgate : mensonges et crimes organisés

Brève
19/09/2017

Une revue scientifique vient de conclure qu’en raison de la pollution de l'air qu’elles entraînent, les émissions de particules fines des véhicules diesel dits légers seraient responsables de la mort de 10000 personnes chaque année. Et la moitié aurait pu être évitée si les constructeurs avaient respecté les normes en vigueur, pourtant peu contraignantes, au lieu de trafiquer leurs moteurs.

Cela en dit long sur le caractère irresponsable des dirigeants capitalistes qui ne reculent devant rien pour débrider leurs profits, comme sur l’opacité qu’ils font régner.

Imprimer txt