Brèves

Congés : un recul inacceptable

Brève
19/04/2021

Le gouvernement prévoit d'augmenter le nombre de jours de congé dont la date peut être imposée aux salariés par les patrons : déjà à six jours depuis mars 2020, ils passeraient à huit. Disposer de l'emploi du temps des travailleurs est un vieux rêve patronal. La crise sanitaire sert de prétexte pour tenter de le réaliser, avec l'aval du gouvernement.

Macron, campagne électorale en marche

Brève
19/04/2021

Macron confirme que l'augmentation du nombre de policiers et gendarmes se poursuivra d'ici 2022. À un an de l'élection présidentielle, il mise sur le terrain sécuritaire pour racoler les votes réactionnaires. Cela ne résoudra pas les problèmes d'insécurité dans les quartiers populaires, qui sont le produit du pourrissement de la vie sociale sur fond de misère et de chômage, un pourrissement que la politique de Macron aggrave.

Vaccins, coûteuses piqûres

Brève
19/04/2021

Le prix de la dose de vaccin Pfizer en Europe devrait augmenter de 15,5 euros à 19,5 euros pour les futures commandes. En Israël, il a déjà été facturé 22,7 euros. Et les prix pourraient encore augmenter par la suite, avec à la clé des milliards d'euros de bénéfices.

Les gouvernements à plat ventre devant les intérêts capitalistes paient la facture, mais en réalité ce sont les impôts de la population qui la règlent. La voracité des actionnaires de l'industrie pharmaceutique est sans limite.

Travailleurs immigrés en première ligne

Brève
19/04/2021

En 2020, la surmortalité a été de 8 % pour les personnes nées en France, et de 17 % pour celles nées à l'étranger, car les emplois exposés et les logements exigus sont plus souvent le lot des travailleurs étrangers.

Le Covid est mortel, mais c'est l'organisation sociale qui est criminelle.

Union de la gauche et vieilles ficelles

Brève
19/04/2021

Les représentants des partis de gauche se sont réunis pour parler d'unité à la présidentielle de 2022. Ensemble ou séparément, il s'agit de relancer la machine à illusions électorales sous prétexte de « barrer la route » à Macron ou à Le Pen.

L'intérêt des travailleurs est de se souvenir que Hollande au pouvoir était à genoux devant le patronat. C'est une des raisons qui a fini par le torpiller dans les urnes.

Loi de sécurité globale : les matraques confortées

Brève
17/04/2021

La loi de sécurité globale vient d'être votée à l'Assemblée. La seule modification apportée à sa version originale concerne l'article 24, mais le fond reste inchangé. Il prévoit qu'une personne qui « incite à l'identification d'un policier », par vidéo par exemple, puisse être condamnée à cinq ans de prison.

Cette loi favorise l'insécurité en donnant de nouveaux moyens à la police, notamment contre les manifestations, tout en permettant de condamner plus facilement ceux qui filmeraient les violences dont elle se rend responsable.

Rafale : Dassault vole toujours

Brève
17/04/2021

Le ministre des Affaires étrangères, Le Drian, s'est envolé pour l'Inde. À son programme, les affaires de Dassault et les tractations pour une nouvelle commande de 120 Rafale, alors qu’une partie des généraux indiens ont changé depuis le dernier contrat.

On apprend en même temps dans la presse que des pots-de-vin auraient été versés par Dassault et Thales à un intermédiaire des officiels indiens, lors des précédentes négociations en 2016. Nul doute qu'entre petits arrangements et visites officielles pour représenter ses intérêts, les affaires de Dassault sont bien prises en main.

 

Discriminations : nouveau gadget

Brève
17/04/2021

Après la convention citoyenne sur le climat et le comité citoyen sur la vaccination, voici la consultation citoyenne en ligne sur les discriminations. Les ministres concernés, celle chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la diversité, et celui chargé de la participation citoyenne, sont contents : « Toutes les situations de discriminations doivent être mises sur la table », ont-ils déclaré.

Les multiples formes de discriminations que produit le capitalisme en décomposition sont connues, répertoriées, identifiées depuis longtemps. À coup de numéros verts et de plateformes numériques, le gouvernement manifeste juste son impuissance.

 

Pour eux pas besoin de traverser la rue...

Brève
17/04/2021

Brune Poirson, ancienne secrétaire d’État à la Transition écologique de Macron, vient de quitter son poste de députée pour devenir cadre dirigeante, chargée du développement durable, dans le groupe Accor, géant de l’hôtellerie. Elle y croisera certainement Nicolas Sarkozy, qui est membre du conseil d’administration.

Tous les discours de ces politiciens sur l’intérêt général ne sont que des écrans de fumée. Tantôt aux affaires de l’État, tantôt dans les grandes entreprises privées, le personnel politique défend, où qu’il se trouve, les intérêts de la bourgeoisie.

Imprimer txt