Brèves

La santé des profits contre la santé des humains

Brève
27/07/2017

La dernière conférence internationale sur le sida a souligné l’efficacité d’un médicament, le Truvada, qui agit à la fois comme traitement et en prévention.

Seulement ce médicament est aussi une manne pour la firme pharmaceutique qui le fabrique, car il est actuellement prescrit à près de 80 000 personnes. Selon l’association Aides, ce groupe serait en tractations secrètes avec les autorités sanitaires pour obtenir un allongement la durée de son brevet jusqu’en 2020, ce qui lui permettrait de garder le monopole sur le Truvada et du coup de maintenir son prix élevé en prétextant la nécessité de financer la recherche… La recherche du profit pour les actionnaires, c’est sûr !

Calais : violences policières

Brève
27/07/2017

A Calais en mars 2016

 

« Quand les policiers me trouvent, ils m’aspergent de gaz », témoigne à Calais un jeune migrant de 14 ans. « Ils prennent ma couverture. Parfois ils prennent mes chaussures. Parfois ils prennent mes vêtements. J’essaie de ne jamais dormir au même endroit ». L’ONG Human Rights Watch dénonce le fait que les migrants de Calais soient régulièrement aspergés de gaz poivré, parfois durant leur sommeil. Les CRS en déversent aussi sur leurs couvertures, leur nourriture, l’eau que leur fournissent les associations.

Macron s’est fait élire en se posant en rempart contre le Front national en promettant que les migrants seraient accueillis avec humanité. On voit ce qu’il en est !

Les licenciements, une bonne affaire pour la ministre du Travail

Brève
27/07/2017

 

La ministre du Travail aurait profité de l'annonce de la suppression de 900 emplois dans le groupe Danone dont elle dirigeait les Ressources humaines, en 2013, pour réaliser une importante plus-value boursière. Gain : 1,13 million d’euros.

Pour justifier les attaques qu’elle prépare contre le Code du travail, la même ministre explique que faciliter les licenciements sera bénéfique à tous, patrons et salariés. Pour les salariés, c’est plus que discutable. Mais pour les patrons et leurs serviteurs, c’est vérifié. Au travers de son expérience personnelle semble-t-il.

Neymar, le mercato et un système fou

Brève
26/07/2017

 

Neymar, le footballeur vedette qui joue actuellement au Football-club de Barcelone viendra ou ne viendra pas au Paris-Saint-Germain ? Une certitude : le coût du transfert potentiel qui, entre l’indemnité de transfert, le salaire, le bonus et la prime à la signature, atteindrait au moins 352 millions d’euros. Et les sponsors du PSG escomptent bien un retour sur investissement...

Une telle somme représente l’équivalent des salaires et cotisations versés à 12 000 personnes pendant un an. C’est l’équivalent de ce que le gouvernement espère économiser chaque année en rognant l’aide au logement de 5 euros mensuels versée à 6,5 millions de Français. Et si, comme il en est question, le montant total du transfert est de 500 millions d'euros, il atteindra quasiment le PIB des Comores, qui compte 825 000 habitants.

C’est ça, leur loi du marché. Une loi folle pour un système en folie.

L’arrogance en marche

Brève
26/07/2017

La députée d’En Marche : arrogante avec les pauvres et servile avec les riches

 

Claire O’Petit, une députée de LREM a déclaré à la presse, à propos des la diminution des APL qui va grever les foyers modestes : « si à 18, 19 ans, 20 ans, 24 ans, vous commencez à pleurer pour 5 euros, qu'est-ce que vous allez faire de votre vie ? » et d’ajouter : «C’est ça ou on augmente les impôts ».

On appréciera l’arrogance de cette députée qui, en revanche, n’est pas gênée que le gouvernement vienne de décider une baisse de l’ISF, auquel sont assujetties les grandes fortunes entraînant deux milliards d’euros de recettes en moins.

Incendies : catastrophes annoncées

Brève
26/07/2017

 

Près de 4 000 hectares de forêt sont partis en fumée depuis deux jours dans le Sud-est de la France. Les dégâts sont d'autant plus importants que le manque de moyens humains et matériels est criant comme le dénoncent les pompiers eux-mêmes et des maires des régions touchées par les incendies. En particulier, le nombre d'avions et d'hélicoptères, bombardiers d'eau est insuffisant. En plus, certains appareils sont cloués au sol faute de pièces détachées de rechange ou de personnels de maintenance. Un syndicat de pilotes de la Sécurité civile a menacé de déposer un préavis de grève si rien n'était fait.

Finalement, Collomb, le ministre de l'Intérieur, a annoncé l'achat de six bombardiers d'eau. Mais il faudra deux ans pour qu’ils soient livrés. En attendant, les forêts continueront de brûler…

Chômage : une baisse en trompe l'œil

Brève
26/07/2017

La baisse de 0,3 % du nombre de chômeurs en juin a fait les gros titres. Pourtant quand on y regarde de plus près, cette baisse est plus que relative car elle ne concerne que le nombre de chômeurs de catégorie À, c'est-à-dire des chômeurs n'ayant pas travaillé du tout pendant le dernier mois.

Par contre, les autres catégories sont en hausse. Et sur un an, le nombre de chômeurs toutes catégories confondues a augmenté de 2,2 %. La catégorie des demandeurs d'emplois ayant travaillé plus de 78 h dans le mois a même augmenté de 12,5 % sur cette période.

On comprend que la mal nommée ministre du Travail ait refusé de commenter ces chiffres…

Nouveau parti, vieilles méthodes

Brève
25/07/2017

​Des membres de La République en Marche (LRM) ont attaqué la direction du mouvement devant les tribunaux pour contester le fonctionnement du nouveau parti de Macron. Par qui sont écrits les statuts ? Comment ont été choisis les candidats aux législatives ? Telles sont les questions que les plaignants - vrais ou faux naïfs - déclarent se poser…

On ignore en effet la personnalité de ces petits crabes protestataires qui se plaignent de ne pas avoir obtenu de place dans le panier. Mais constatons que ces macronistes qui nous promettaient le renouvellement des pratiques politiques reprennent toutes les combines et les ficelles des vieux politiciens. Pas étonnant puisqu’ils sont issus des mêmes moules.

Féminisme, le gouvernement connaît pas !

Brève
25/07/2017

​La secrétaire d’État à l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a proposé de créer pour les parents au foyer (98 % sont des femmes) un CAP Petite enfance, pour avoir élevé leurs enfants. D'après elle, cette mesure serait destinée à faciliter l’insertion professionnelle des femmes, en particulier des jeunes mères célibataires n’ayant aucun diplôme.

La secrétaire d’Etat a présenté cette mesure comme une « innovation » mais, comme le soulignent des associations féministes : « Où est l’innovation dans le fait de croire que des jeunes mères seraient naturellement destinées à s’occuper des bébés et des enfants des autres ? »

Imprimer txt